Interviews

Singuila : « J’ai déjà trouvé des meufs dans ma chambre d’hôtel »

Singuila : "J'ai déjà trouvé des meufs dans ma chambre d'hôtel"
Crédits : DR

Deuxième partie de notre interview avec le chanteur Singuila qui vient de sortir son quatrième opus « Entre Deux ». Il nous parle de MHD, de Jul et une anecdote insolite après un concert. C’est chaud bouillant ! Découvrez sur Urban Fusions la deuxième partie de son interview !

Singuila en interview sur Urban Fusions, deuxième partie !

Aurais-tu aimé faire un titre avec des artistes comme Jul ou MHD ?
« Ouais, ce sont des artistes que j’aime bien, ils ont leur truc. Il y a une énergie que j’aime bien. Quand je suis dans un endroit et que leurs sont passent j’aime bien. J’aurais bien voulu mélanger mon univers avec eux. »

Il y a un grand comme-back du rap des années 90/2000 notamment avec la tournée « L’Age d’or du Rap Français », es-tu nostalgique de cette période avec le Secteur Ä ?
« Forcément car ça évoque beaucoup de choses en moi. J’étais la signature R&B du Secteur Ä et c’est grâce à ce moment que j’ai pu avancer dans la musique. Sans eux j’aurais peut-être galéré, j’aimais vraiment l’esprit qu’il y avait. »

Quel a été le moment le plus dingue de ta carrière ?
« Il y en a beaucoup. Quand tu entends ta chanson à la radio pour la première fois c’est vraiment incroyable. Quand les gens chantent ta chanson en concert… »

Singuila-interviewC’est quoi le quotidien de Singuila aujourd’hui à part la promo en ce moment ?
« C’est des répétitions, je compose aussi. Je regarde beaucoup de séries sur Netflix, je passe du temps avec les copains et aussi beaucoup de shopping. »

As-tu une anecdote particulière avec l’une de tes fans ?
« Toi tu veux savoir si j’ai déjà couché avec des fans ! (rires) »

Non la question c’était de savoir si tu as déjà eu des fans qui étaient insistantes, qui t’ont donné des cadeaux insolites…
« Ah mais, j’ai déjà trouvé des meufs dans ma chambre d’hôtel carrément. »

On ne sait pas grand chose sur toi, tu es assez discret sur les réseaux sociaux. C’est important pour toi de rester secret sur ta vie privée ?
« Oui car à un moment je suis sorti avec quelqu’un et les magazines l’ont repris. On ne me parlait plus que de ça et plus de ma musique. Je préfère dévoiler ma vie après coup et en chanson. »

Tu es un artiste engagé notamment en aidant les orphelinats en Afrique, peux tu nous en dire plus sur ces projets ?
« Quand je vais faire des shows par exemple, il y a une partie de ce que je perçoit qui sert à ça. Je mets de côté pour aller voir des associations, des orphelinats qui savent comment utiliser l’argent pour les aider. Eux savent ce dont ils ont besoin. J’essaie d’aller les voir car ça fait du bien d’avoir de la visite… Voilà en gros. »

Découvrez la première partie de son interview.

Laisser un commentaire